It seems that your navigator’s scripts are disabled. Some of your interactions with the website might not work. Please check the parameters of you navigator and reload the page.

Les clichés dans l’histoire

Terre plate et âges obscurs... Dynamiter les clichés historiques.

207

préventes sur un objectif de 150

  • 138%financé
  • PROJET FINANCÉ LE 10 AVR. 2020
  • 185contributeurs
Vous avez manqué la campagne ?Continuez à nous suivre 👇Suivre le projet

MERCI A TOUS ! Grâce à vous Les Clichés dans l'histoire verront le jour ! 

En 2018 a eu lieu Fest'Ain d'histoire, un festival de reconstitution historique avec colloque sur le thème "Les clichés de l’Histoire".

Le présent projet a pour but d'éditer les actes de ce colloque sous un format de livre papier. Les Clichés de l'histoire comportera 7 textes d'universitaires, d'enseigants mais aussi de youtubers, comme par exemple Ugo Bimar de la chaîne Confessions d’histoire. 

150 PRÉVENTES sont nécéessaires pour que ce projet soit financé. 

L'OBJET LIVRE : SUR LES RIVES DU LAC PALATINO

Les Clichés de l’histoire comptera 136 pages, dans un format 155 x 240 mm. 

La couverture est en papier de création Rives Tradition, blanc naturel, 250g/m². 

Le papier intérieur est du Lac 2000, bouffant sans bois de 80g/m², blanc, main de 1,98.

Les polices d’écritures sont de la famille Palatino, dessinée et développée par le créateur Hermann Zapf en 1948. Le nom de cette police de caractère est un hommage à Giambattista Palatino, maître calligraphe de la Renaissance et contemporain de Léonard de Vinci.

LES AUTRICES ET AUTEURS : DES SPÉCIALISTES DE L'HISTOIRE

Préface et direction d'ouvrage : Noémie Budin 

   

Les Clichés de l’Histoire est dirigé par Noémie Budin, docteure en langue, littérature et civilisation françaises, chercheuse associée au laboratoire LIS, Université de Lorraine. Elle est membre du CERLI (Centre d’Etudes et de Recherche sur les Littératures de l’Imaginaire), spécialiste de la littérature jeunesse, et plus spécifiquement de l’imaginaire féerique. Elle signe également la préface del'ouvrage. Son site

La couleur dans l’art grec par Clara Granger

Clara Granger est enseignante du secondaire et à l’université. Docteure en histoire de l’art, elle est spécialisée en études iconographiques et a travaillé sur les représentations d’Héraclès dans l’art grec, aux époques archaïque et classique.

Le mythe de la bataille décisive  par Quentin Censier, Sur le champ.

De formation, Quentin Censier est ingénieur roboticien. Mais passioné d'histoire militaire, il crée la chaîne Youtube Sur le Champ sur laquelle il produit plus de 50 vidéos sur le sujet, développant des concepts historiques illustrés avec des batailles ou des campagnes d'époque.

        Sacrées sorcières ! de Mélaine Blondin

Diplômée d’un Master en Histoire du haut Moyen Âge à Paris 1, Mélaine Blondin a également une double licence en Histoire et Histoire de l’art. Elle s’est toujours passionnée pour le Moyen Âge et surtout pour ses légendes. Son intérêt se porte notamment sur le médiévalisme, c’est-à-dire la perception du Moyen Âge par les époques postérieures.

Sa passion du Moyen Âge se porte également sur tous les aspects de l’époque : elle est consultante pour la startup Médimoinsquart, dans le domaine de la cuisine historique. Elle fait aussi de l’escrime médiévale et de la reconstitution, XVe siècle, Saxons et Vikings !

Doux comme un viking par Jules Piet.

Jules Piet est doctorant en études médiévales scandinaves à l’Université de Strasbourg et à l’Université d’Islande. Il prépare une thèse portant sur la réception de la mythologie nordique dans la littérature scandinave des XIIIe et XIVe siècles.

La mythologie nordique dans Donjons & Dragons par Laurent Di Filippo.

Laurent Di Filippo est Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, il est également docteur en études scandinaves. Ses recherches portent sur la réception des mythes nordiques dans les médias contemporains et plus particulièrement les jeux. Il s’intéresse également à d’autres sujets tels que le transmédia, les constructions de monde, la réflexivité et l’épistémologie des sciences humaines et sociales.

Terre plate et âges obscurs : par Catherine Rideau-Kikuchi et Florian Besson. 

Florian Besson et Catherine Rideau-Kikuchi sont deux membres fondateurs du collectif Actuel Moyen Âge, visant à lire l’actualité à travers le Moyen Âge. Ils sont titulaires d'une thèse d’histoire médiévale et sont également enseignants à l’université.

 La vulgarisation de l’Histoire dans Confessions d’Histoire, Ugo Bimar

Ugo Bimar est le réalisateur de la chaîne Confessions d’Histoire, une série sur l’Histoire de France, réalisée à la façon d’un confessionnal de télé-réalité et où des personnages illustres confrontent leurs visions originales, souvent divergentes, sur de grands événements historiques.

   

Postface : La vulgarisation en France, de l’université jusqu’à YouTube.

Une courte postface clotuera l'ouvrage, signée par Jean-laurent Del Socorro (auteur et éditeur). 

DES CONFÉRENCES À RÉÉCOUTER

Toutes ces conférences ont été enregistrées par le site d'information de l'imaginaire ACTUSF. Vous pouvez les retrouver en écoute gratuite sur leur site

A quoi va servir le financement ?

L'argent récolté pendant la campagne Ulule servira à financer :

- la rémunération des auteurs et autrices d'articles

- l'achat de la photo de couverture 

- la travail de relecture et de maquette intérieure 

- la conception graphique de la couverture 

- l'impression de l'ouvrage

A propos du porteur de projet

DIDASKALIE : LA VULGARISATION SOUS TOUTES SES FORMES

Le bateau Didaskalie est une association à but non lucratif, basée en Savoie, qui a pour but d'organiser des activités culturelles, éducatives et ludiques. Voilà son équipage : 

La capitaine : Andréa, présidente de l’association.

Le maître d’équipage à la coordination du projet : Jean-Laurent Del Socorro.

La timonière pour le suivi éditorial des textes : Noémie Budin.

La voilière qui a conçu la couverture : Cindy Canévet, avec une photo de Rich McCor.

La charpentière de la relecture et de la mise en page : Marie Marquez.

Le calfat de l’impression : CPI France.

Les gabiers et gabières qui ont contribué aux textes : Florian Besson, Ugo Bimar, Mélaine Blondin, Quentin Censier, Laurent Di Filippo, Clara Granger Jules Piet et Catherine Rideau-Kikuchi.

Les matelots qui ont souqué ferme à nos côtés : Florence et Thomas.