It seems that your navigator’s scripts are disabled. Some of your interactions with the website might not work. Please check the parameters of you navigator and reload the page.

Edition d'un recueil de textes de Michel Deuff

Autour de l'ethnographie, l'homme, l'environnement, le voyage, les passions...

680  EUR

committed on a goal of €600

  • 113%funded
  • PROJECT FUNDED ON THE 04/14/2019
  • 22supporters

Suite au décès de Michel Deuff (1950-2018), journaliste, marin, randonneur cycliste à travers l'Europe, passionné d'ethnologie et d'ethnographie, a émergé, à l'initiative de sa famille et de ses amis, le projet de publier sous la forme d'un recueil quelques-uns de ses textes.

Autodidacte, Michel Deuff a travaillé au début de sa carrière dans la pétrochimie. C'est en pratiquant la plongée sous-marine qu'il approche le monde marin. Il construit un voilier de huit mètres en même temps que trois amis, et navigue, en solitaire ou avec ses enfants, entre les îles de la Manche. Il effectue un voyage jusqu'en Islande, qu'il racontera dans un premier livre auto-édité, Demi-livre de bord.

Plus tard, devenu journaliste, il s'interressera de près aux questions ethnologiques et ethnographiques, en écrivant ou préfaçant des livres sur des sujets aussi divers que la botanique vernaculaire (Cent plantes et fleurs sauvages, Martigues, Martigues communication, 1993) ou le récit de voyage scientifique (avant-propose à Adèle Hommaire de Hell, Équipées dans les steppes de Russie, Paris, Arthaud, 1993)...

À partir de 2014, il traverse l'Europe à vélo avec ses deux fils, Raphaël et Léopold, voyageant dans les pays de l'Est et des Balkans, à la rencontre des cultures mais aussi des fractures géopolitiques, cherchant à comprendre les conflits à l'origine des guerres balkaniques des années 1990. Michel et ses deux fils silloneront les musées ethnographiques, redécouvrant un vaste artisanat populaire pratiqué dans les campagnes d'Europe, et marginalisé par les productions massives industrielle du milieu du xxe siècle.

À travers l'édition de ce recueil, il s'agira de proposer une dizaine de textes autour de ces thématiques qui lui étaient chères: l'homme et l'environnement, l'artisanat, les coutumes, le voyage, mais aussi de loisirs comme la plongée sous-marine... L'objectif est de réaliser un livre riche et intéressant un large public.

L'ouvrage proposera, sur cent vingt pages environs, une dizaine de courts textes de Michel Deuff, écrits à des occasions diverses, et qui mêlent le récit à la réflexion.

 

What are the funds for?

Le financement participatif servira à couvrir tous les frais de publication du livre, en particulier l'impression et la diffusion en librairie.

Le livre sera imprimé en France.

About the project owner

La famille collecte peu à peu les textes et photographies, en vue du recueil.

Anne-Marie Sambuc est l'épouse de Michel Deuff. Léopold et Raphaël, ses fils, l'ont accompagné dans ses voyages à vélo à travers l'Europe.

Raphaël Deuff, éditeur de métier, s'occupera des aspects techniques, de la conception à la diffusion du livre. Il veillera, par la mise en page et la réalisation de la maquette, à mettre les textes en valeur.

 

Voici un extrait d'un des textes qui formeront le recueil (« Assemblages ») :

« Ma musette est chargée du regard farouche des gamins Kurdes qui vous hurlent “mony ! mony !”, du récit des pêcheurs Lipovènes dissimulés dans les roseaux du Danube, de ces beignets farcis offerts par des vieilles moldaves, des banderoles hissées à Sarajevo ou Skopje par les manifestants, des maisons traditionnelles de la Save et du Maramures, des nones au regard malicieux, et de la sueur qui inonde nos maillots dans un col à plus de deux mille mètres. Mille évocations, mille bouffées délirantes, et des images multicolores attrapées au vol.

« Pour ne pas qu’elles s’échappent, je m’efforce de raconter nos voyages à vélo. Ces randonnées nous ont conduit dans un monde si vaste que j’ai eu envie de m’y s’effacer ; de me faire tout petit. »

(Michel Deuff, janvier 2018)